Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Robert
tranches de vie, mode de vie, travail et passion, vie...

une virée aux jonquets (juillet 2010)

robertditsch #Naturisme

par un beau matin du mois de juillet, au réveil l'envie me prend:

je vais faire un tour aux jonquets! Les jonquets c'est la plage naturiste au bout du cap Cissié, accessible uniquement par le sentier du littoral.

 

Je me lève donc tôt, il n'est pas 8 heures, le soleil apparait au dessus du chapiteau,

 

le vent à l'air de s'être calmé, il soufflait fort, hier soir!virée jonquets 001

Dans le village il n'y a pas grand monde!

virée jonquets 004

les habitants, pour la plupart des stagiaires, sont en cours sous leur chapiteau, il attaquent tôt à cause de la chaleur, l'après midi il est difficile de travailler sous chapiteau par 35-40°!

virée jonquets 003

 

Je quitte donc ma demeure estivale,

virée jonquets 005

 

muni de mon sac à dos garni de bouteilles gelées et de boite de sardines, et en route pour une nouvelle avanture!

 

juste de l'autre coté du rond-point, j'arrive au parc qui longe la côte

virée jonquets 006au loin j'aperçois le cap cissié, but de ma ballade.

 

Après le parc, je prend la direction de la plage, à travers une végetation luxuriante

virée jonquets 007le cap Cissié se dessine...

 

et j'arrive sur la plage des sablettes

 

virée jonquets 008

Il y a déja du monde! Il est 9h30.

 

Il me faut maintenant longer la plage, la mer est plus haute que d'habitude, ce n'est pas la marée, très minime en méditerranée, ce doit être l'effet du vent hier soir...

 

je longe donc la plage, les pieds dans l'eau...

virée jonquets 009

la plage se retrécie de plus en plus, vais-je pouvoir passer?

Même les transats ont les pieds dans l'eau, pas de recette aujourd'hui pour le loueur!virée jonquets 010

 

 

 

 

...et la mer atteind la muraille, il faut contourner!virée jonquets 012

 

Le sentier du littoral commence derrière le paté de maisons, la plaine des sablettes est finie, nous attaquons la colline de la verne, premiere montée vers le cap Cissié

virée jonquets 013

 

Le soleil est déja haut, la chaleur commence à me faire transpirer, première halte pour boire un coup, et on continue!

virée jonquets 014

Plusieurs criques se suivent, séparées par des rochers plongeant dans la mer,

 

virée jonquets 015

au loin, le cap Cissié se trempe dans l'eau pour resurgir, les deux frères (les iles, c'est leur nom) se détachent à l'horizon...

 

je continue vers Fabrégas...

virée jonquets 016

 

dernire plage au bord de la civilisation, il faut maintenant grimper!

 

virée jonquets 017

 

 

virée jonquets 018

 

Une halte avant d'accomplir cette "escalade" mais je connais un racourci!

 

virée jonquets 019

 

un escalier qui grimpe à flan de colline, m'évitant un bon kilomètre de bitume!

virée jonquets 020

 

et ça grimpe, ça grimpe...

 

virée jonquets 021

et encore jusqu'à voir à nouveau le soleil.

J'ai compté 83 marches, comme le Var. coincidence?

 

D'en haut la vue sur Fabrégas est magnifique!

virée jonquets 022

 

J'arrive un peu plus loin à la limite de la civilisation.

Un panneau m'indique le chemin:

virée jonquets 023

sur le plan on voit 3 accès vers la mer, je choisis le premier, qui descend à la plage du boeuf, et me lance dans le sentier.

virée jonquets 025

Il fait chaud, de plus en plus, les 30° ne sont pas loin, le soleil cogne fort et allume la mer.

virée jonquets 026

 

Je continue et arrive à la première bifurcation

virée jonquets 027

ça descend raide, je fais attention de ne pas glisser, il fait vraiment très chaud!

Je tombe le short, et termine la descente en tenue d'Adam...

virée jonquets 031

En bas, quelques plagistes, j'attaque les escaliers...

virée jonquets 032

qui s'arrètent net à 5 m de hauteur, la partie basse s'est éfondrée!

virée jonquets 033

petit crapahutage pour descendre, cul nu et espadrilles, l'idéal!, en bas le dernier bout d'escalier gît à même la plage, tel un vestige d'une autre ère...

virée jonquets 034

Me voici donc sur la plage, il n'y a plus qu'à la longer pour arriver au bout, la plage des jonquets.

virée jonquets 036

plusieurs passages sont délicats, il faut escalader les amoncellements de rochers, éfondrements récents, donc non stabilisés les rochers sont des pièges à chevilles!  Mais j'ai de bonnes espadrilles!

virée jonquets 035

l'état de la falaise laisse présager d'autres éboulements, donc prudence, un oeil sur les rochers en haut, l'autre sur les rochers au sol! toute une gymnastique, ou plutôt une gymnique, vue ma tenue.

virée jonquets 038

les deux frères se rapprochent, j'atteind bientôt la terre promise, la plage des jonquets.

 

Là, un couple de naturiste est venu en bateau avec moult delicatesses, café, gateau, boissons...

Bien que les photos soient mal vues sur une plage naturiste, ils m'autorise quand même à photographier leur étal, grand merci!

virée jonquets 040

 

Un petit café au passage, il n'y a pas de pastis!

Il est presque midi, l'heure de casser la graine, suivi d'une trempète et d'une petite sieste...

 

puis, l'heure est venue de l'exercice!

virée jonquets 041

La plage s'arrète là, derrière il y a quoi?

j'enfile mes espadrilles et à l'attaque!

virée jonquets 044

Bloqué! pas moyen d'aller plus loin sauf à se fracasser contre les rochers, ou grimper par dessus!

virée jonquets 042

 

Finalement je reste ici, entre les rochers il y a une faune grouillante, que des trucs qui pincent, qui piquent, j'irai pas à l'eau ici!

virée jonquets 045

 

je me promène donc sur les rochers...

virée jonquets 058

Quelques rochers explorés, quelques embruns essuyés, quelques frayeurs...

virée jonquets 060

 

je me pose un peu suite à ces émotions, et me prépare déjà à retourner aux sablettes.

virée jonquets 066

Au loin on voit le mont Faron, au pied du mont on distingue une petite tâche blanche, c'est le chapiteau, c'est là que je vais!

virée jonquets 067

Le chemin est fait en sens inverse, il est 15 h sous un soleil plus que radieux,

 

virée jonquets 039

Je décide d'emprunter le deuxième escalier pour remonter, lui est encore praticable! Et j'arrive sur le sentier du littoral

virée jonquets 073

La civilisation, celle qui vous interdit même le naturel, est en haut de cette colline, il va falloir songer à "cacher l'image de Dieu", comme dirait une bonne soeur que j'ai rencontré sur une plage, et qui, voyant ma nudité m'a intimé l'ordre de me vétir ; intimation à laquelle j'ai répondu: Votre Dieu nous a fait à son image, et vous voudriez que je cache l'image de votre Dieu? Réponse qui l'a laissée bouche bée, elle est partie précher plus loin, me laissant profiter encore des bienfaits du soleil sur tout mon corps.

 

Enfin, j'enfile le short et retour chez les textiles.

virée jonquets 074

un dernier regard vers les deux frères et le chemin est fait en sens inverse, Fabregas, puis la Verne, puis la plage des sablettes, et au bout de la plage, le Cannier, mon QG festif à la Seyne

virée jonquets 076

 

où je me desaltère, mes bouteilles glacées ne le sont plus depuis longtemps!

 

mon périple aura quand même fait 12 km, de 9h à 17h, une bonne journée, fatiguante mais saine, une bonne nuit s'annonce!

 

Je referai une virée comme celle-là dans quelques jours!

 

portez-vous bien, nus si vous le pouvez!


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

un visiteur 06/09/2010 20:04



Salut,


Je ne suis pas sûr mais y étant allé récemment:


L'escalier détruit à sa base aboutit à une première plage: plage de la Pucelle (naturisme taggé en orange sur des rochers en plein milieu et falaise rouge en début de plage).


Le deuxième escalier (avec des cordes) aboutit à la plage du boeuf et le troisième à l'entrée de la plage du Jonquet (àla fin de la plage du boeuf).


Le petit snack en photo se trouve sur la plage du Boeuf. La plage du Jonquet proprement dite se trouve derrière des rochers taggés naturisme intégral et au milieu de cette plage il y a une petite
source avec des bidons à côté.


L'an dernier je croyais être au Jonquet mais j'étais en fait sur la plage du Boeuf!


a+



robertditsch 06/09/2010 20:23



merci pour ton commentaire!


Tu as raison! Que de précisions!


Je n'étais pas encore de l'autre coté des rochers, il faut crapahuter et à poil ça craint!


J'irai équipé la prochaine fois!



Facebook RSS Contact