Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Robert
tranches de vie, mode de vie, travail et passion, vie...

Un petit tour en Corse...

robertditsch #vacances !........................

 

C'était prévu de longue date !

Estelle a des congés en septembre, nous irons en Corse en septembre !

Une affaire rondement menée : réservations de  voyage en avion, location de voiture sur place, et un gîte rural pour nos nuits.

 

départ de Strasbourg-Ensheim le samedi 15 septembre le matin à 6 heures...

 

Il pleut, il fait 10°...

 

 

Au passage du portique, évidemment bip-bip-bip! " Enlevez vos chaussures !... (Ben oui, aux pieds j'avais les godasses de randonnée... )..."repassez ! bip-bip-bip ! deux molosses me sautent dessus, fouille rapide, ils trouvent un Leatherman au fond de ma poche ! Haha ! une arme ! Après explication, j'ai pu garder l'engin, mais dans la soute ! j'ai dù remettre mes grôles, ressortir, enregister le bagage, revenir, enlever mes grôles, ouf ! plus de bip ! et remettre mes grôles !Bref !

Et nous voila dans un Airbus A320,corse 2012 001

tout est petit à bord ! les sièges, le couloir, le plafond, les hublots....

Après la démo rigolote de l'hotesse,

corse 2012 002

c'est parti pour 40 minutes, jusqu' à Marseille. A bord, on nous sert le" petit déjeuner"

(un café et un croissant ).

Par le hublot, on ne voit que des nuages sous nous, le mont blanc est plus haut et la cime est visible,

mais sinon, c'est une mer de nuages...

L'arrivée à Marseille , à l'heure ! (6h40) s'est faite sans soucis, nous avons une heure pour changer d'avion,

direction Ajaccio.

Là , un avion plus petit mais plus spacieux nous attend, et nous embarquons, nos valises

(et mon Leatherman ! ) changent de soutes, et hop ! c'est reparti pour une heure, jusqu'à Ajaccio.

Re-petit déjeuner ( ! ) lecture de journaux disponibles, et nous arrivons en vue de la Corse !

corse 2012 013

 

enfin ! Il y en a qui partent...

corse 2012 011

...........

Et il y en a qui arrivent !corse 2012 018

corse 2012 019

nous sommes en Corse !

 

Après un atterrissage en douceur, nous récupérons nos valises et nous rendons chez le loueur, Europcar.

Il est 9 heures...il fait 23° sous un soleil radieux !

Lui, n'a plus la voiture réservée (une Ford K ) et nous donne une Peugeot 208 toute neuve !

005-copie-1

on y gagne pour le même prix!

  Installation, changement d'habits, un short et des espadrilles !

 

Et nous voilà parti sur les routes de l'île, que nous devons traverser pour rejoindre notre gîte, à Solenzara,

sur la côte est.

Les paysages sont toujours aussi splendides, les feuillus du maquis prennent une couleur automnale,

les routes sont tranquilles, ce n'est pas le trafic de l'été ! pas de bus, peu de voitures...

vaches et cochons s'y promènent allègrement...

corse 2012 010-copie-1

corse 2012 021-copie-1

corse 2012 020

corse 2012 011-copie-1

les sites de points de vue sont accessibles ! et quelles vues ! des verts splendides !

La Corse ne manque pas d'eau !

009

A midi, un petit resto dans un petit village de montagne nous sied parfaitement ! Une bonne assiette

de charcuterie corse, pour se mettre dans le bain, suivi d'un dessert à la châtaigne et nous continuons

vers l'est.

 

Nous arrivons à Solenzara, il est 15 heures, il nous aura fallu 4 heures pour faire 100 km ! Mais en touriste !

Et en Corse, les routes ne sont jamais droites, ni plates !

Nous sommes accueilli au gîte par la propriétaire.

C'est une construction neuve, 001-copie-1

dans les hauteurs de Solenzara, vers  Sari, point de vue sur la région (tout en haut, quoi ! )011

de la fenêtre de la chambre nous avons une vue panoramique sur la mer. Le gîte est très bien équipé,

tout le confort moderne..012-copie-1

002-copie-1

Après les formalités, hop à poil et direction la plage (bon, pour y aller, 'faut descendre, 3 km, on garde

le maillot ! )

et premier contact avec la grande bleue, chaude ! 003

24° !

et un air ambiant à 29° ! ça change de ce matin à Strasbourg !

Sur la plage, quelques groupes éparses le long de la plage, nous avons facilement trouvé un coin sympa

pour nous y installer, et profiter des rayons de ce soleil Corse si généreux!

A 18 heures nous quittons notre plage (rhabillés ! )pour aller faire quelques emplètes au Casino du coin.

Ce soir repas au gîte...et première nuit sur l'île...

 

Dimanche ! première journée !

Petit déjeuner sur la terrasse, il fait déjà 22° à 9heures !

bon ! programme de la journée : promenade, resto, plage !

après la ballade le long du port, et de l'avenue commerçante de la ville, Solenzara, une terrasse nous

attendait pour un repas Corse ! Charcuterie et vin rouge !

La sieste sur la plage était bienvenue ! Suivie d'une ballade le long de la plage...004

jusqu'au bout, là où le fleuve Travo se jette dans la mer...corse 2012 011-copie-3

 

De l'autre coté, c'est le terrain militaire, la base aérienne et ses drôles d'oiseaux qui virevoltent autour dans un grondement d'enfer corse !

 

 

 

 

 

008-copie-1

 

...puis retour au gîte où nous coconctons une petite soirée tranquille, demain nous louerons un Zodiac...

 

Départ vers Porto Vecchio ,il est 10 heures, il fait beau et chaud !

Arrivés sur place, il a fallu trouver l'office du tourisme! trois fois le tour de la ville en voiture et deux fois

à pieds plus tard, j'étais muni de plans et adresses de loueurs de bateau !

Rendez-vous est pris pour 14 h dans la baie de Sta Giulia, et c'est parti sur la grande bleue !corse 2012 004-copie-1

 

pause casse-croûte sur le bateau, du pain, du pâté à la châtaigne, et bien sur mon leatherman ! , au grès des courants, avec juste le clapoti des vaguelettes sur la coque...

un pur bonheur ! cela nous a permis de découvrir des endroits inaccessibles par la rive,...

corse 2012 010-copie-3

corse 2012 019-copie-3

corse 2012 007-copie-1

corse 2012 015-copie-2

corse 2012 016-copie-2

...des plages juste pour nous où le naturisme est fortement conseillé !

corse 2012 022-copie-2

 

 Que du bonheur !

 

Le retour vers Sta Giulia s'est fait le soir, sans soucis ...

corse 2012 027

corse 2012 026

le zodiack rendu, les 6 litres d'essence payés, une petite halte à la paillote du coin...

corse 2012 029

nous repartons vers le nord, à Porto Vecchio, nous réservons deux places pour une croisière vers Bonifacio , le lendemain.

 

Arrivés à Solenzara, nous essayons le Doumé, un restaurant recommandé par le guide "le petit futé".

L'accueil est très chaleureux, le patron jovial nous installe en terrasse, il fait bon ce soir encore, bien que l'humidité arrive à petits pas...

d'emblée sur la table arrivent deux rosés-pamplemousse, je n'aime pas ça, et je commande un pastis, Estelle se chargeant de mon rosé-pamplemousse. Du coup, le Doumé revient avec deux pastis ! ya pas de raison qu'elle en ai deux et moi qu'un apéro ! qu'il dit le Corse !

Un excellent civet de porcelet plus tard, arrosé d' un cru du coin fameux, le Doumé revient avec deux liqueurs de framboises, je lui demande un schnaps, il me ramène un grand whisky ! Le tout pour une trentaine d'euros !

Nous reviendrons !

 

Il est 8h30, à Porto Vecchio sur le port quand nous embarquons sur le bateau qui va nous balader le long de la cote, jusqu'à Bonifacio. Les quelques brumes se dissipent, le soleil se pointe...

Nous prenons place devant à l'extérieur, peu de monde, il fait un peu frais...et la ballade commence, commentée par le pilote, un Corse, un vrai ! "et pourquoi cette villa a sauté, et comment ils ont construit cet hôtel, et tel président a racheté ça des millions, et...et...de criques en criques, nous voguons, les roches rouges font peu à peu place aux falaises calcaires...corse 2012 038

corse 2012 051

corse 2012 062

corse 2012 064

corse 2012 067

corse 2012 065

 

A midi, un apéro est servi à bord, suivi d'une bouillabaisse maison. 130 convives attablés sur les différents ponts du bateau. Après le café, pour ceux qui veulent, nous embarquons dans un gros Zodiac qui nous dépose sur une plage de l'île Lavezzi, gros amas rocheux sans habitants, célèbre pour le naufrage de la frégate "La Sémillante", où des centaines de soldats français, en chemin vers l'Indochine, y ont trouvé la tempête et la mort...corse 2012 069

corse 2012 002-copie-4

Évidemment, nous débarquons dans un mètre d'eau ! moi qui n'avais qu'un short, me voilà bien !

2 heures de temps libre avant la navette, nous nous installons dans les rochers, plus ou moins hors de vue, mon short séchant à coté de moi...

Le soleil s'est fait intense, l'eau est bonne, et le lézardage aussi !

 

Pour ré embarquer,  j'y suis allé  nu, et enfilé mon short et mon tee-shirt sur le Zodiac, sous les regards divers outrés ou amusés et les commentaires de nos co-voyageurs. Sourires et regards noirs se partageaient mon champ de vision...

 

Une fois tout le monde à bord, (il a fallu 3 voyages à la navette pour rapatrier tout le monde...) nous avons droit au digestif, alcool de myrrhe à volonté ! Ceux qui ont abusés sont vite repérés, accrochés à la rambarde la tête par dessus, faisant des incantations au dieu gastrique  ...

Le retour s'est fait plus rapidement, en ligne droite, le temps commence à se couvrir et la température descend...

tout le monde se réfugie dans les ponts intérieurs, certains sont encore mouillés des suites de l'embarquement dans le Zodiac,  " j'aurais du faire comme vous ", me dit avec un sourire gêné  une dame grelottante dans son petit short moulant mouillé...

 

Nous arrivons au port de Porto Vecchio vers 18 heures, le ciel est gris, la menace d'un orage venant de l'ouest se précise, nous rentrons au gîte, en faisant une halte provisionnelle au Casino.

Quand nous arrivons, il pleut.

Une soirée au chaud, à l'abri, et courte, parce que une journée en mer, somme toute, ça fatigue !

 

Nous sommes mercredi. pour la première fois , nous prenons le petit déjeuner à l'intérieur. Dehors, il pleut, le vent s'est levé, les nuages sont bas, donc nous irons en haut !

Direction les aiguilles de Bavella, où nous " randonnons "sur le légendaire GR20...corse 2012 001-copie-2

corse 2012 002-copie-2

corse 2012 007

corse 2012 008-copie-1

corse 2012 022-copie-1

 

...en passant par des hauts-lieux saints où chaque Corse remercie la Dame Blanche pour avoir exaucé ses voeux !

Cela tient plus du dépotoir que de l'oracle !corse 2012 012-copie-1

 

Sur le trajet du retour, nous nous arrêtons au bord du fleuve Solenzara,corse 2012 009-copie-1

dans un petit snack ou nous mangeons de la production locale : oeufs du jour sur le plat, charcuterie corse et saucisson d'âne garanti 100% pur porc ! lol

 

En bas, il fait toujours gris, il ne pleut plus, et le vent est tombé. nous nous promenons le long des plages et repérons celle qui sera la nôtre le lendemain ! retour au gîte, douche , le ciel se dégage, ce soir, soupe de poisson chez Doumé !

Rien à dire de plus, sinon l'excellence des plats du Doumé !

 

Jeudi, dernier jour sur la cote est, nous faisons des emplettes , les souvenirs promis à ramener à nos enfants, canistrelli, saucissons, fromages, vins locaux, et divers nougats,  ça va être terrible dans la soute !

De retour au gîte, nous préparons les paquets, mangeons les restes du frigo, et direction la plage repérée la veille...

Personne ! il fait beau, une légère brise bien agréable caresse tout mon corps, j'en profite une dernière fois pour charger mes accus solaires, je suis bien, nu au soleil ! Estelle s'amuse dans l'eau, elle a la mer pour elle !

Et nous restons là, heureux, seuls au monde...

Mais les meilleures choses ont une fin !

A regret, j'enfile mon short, nous buvons un verre à la paillote à l'autre bout de la plage, et nous partons directement chez Doumé ! il est 18h30, c'est l'heure de l'apéro ! les habitués sont là, faisant la pause en rentrant du boulot,  (si ! y en qui bossent ! ) et refaisant le monde après chaque pastis..., vu de l'extérieur, c'est assez marrant ! Mais 'faut pas rigoler, sinon ton immunité touristique ne vaut plus rien !

Doumé est au petit soins pour nous, il nous présente sa maman, qui nous a préparés les "moules marinière façon Doumé ", recette qu'elle servait déjà il y a 40 ans dans une paillote sur la plage, là, juste derrière !

Repus, nous nous couchons pour notre dernière nuit à Solenzara, le ciel est tapissé d'étoiles, aucune pollution lumineuse venant du sol, ...pourtant un grondement style orage se fait entendre...non ! ce n'est qu'un exercice nocturne de la base aérienne voisine...ils ne dorment donc jamais, ces pilotes???

 

Vendredi matin, p'tit dèj' et opération tornade blanche!

La propriétaire est venu faire l'état des lieux, et nous voilà parti, en route vers de nouvelles aventures, Ajjacccio !

 

De splendides vue en longeant la mer,021

024

025

026

030

031

032

 

...en passant par Sartène, Propriano, pour arriver vers 16 heures à Porticcio,  au sud d'Ajaccio, où nous avons réservé une chambre. Nous repartons tôt, notre avion décolle à 7 heures !

Vite, nous rangeons nos affaire et direction la plage, derrière la tour de Capitello, 015-copie-1

où la tenue de plage est libre...

003-copie-2

Au loin, Ajaccio...

006-copie-3

C'est l'embouchure du fleuve ""Prunelli" qui passe sous la dune...

010-copie-3

mais la végétation est rare !

014-copie-1

 

Le soir venu, il faut faire le plein de la voiture, puis nous allons manger au bord de l'eau, un tartare pour ma part, Estelle s'est choisie une pizza reine, valeur sûre...

 

 

Après une nuit tranquille, sur de bons matelas, (celui du gîte était un peu mou à notre goût ! ), nous sommes devant la grille de Europcar pour rendre la voiture, il est 6 heures pétantes ! Il fait 15°.

Je laisse Estelle rendre la voiture, et me dirige avec armes (Leatherman, saucissons, fromages... ! )et bagages à l'enregistrement. Du coup , je mets tous nos bagages en soute, nous voyagerons léger !

Petite attente devant la machine à café, puis embarquement, par le portique, je voulais enlever mes chaussures de randonnée qui avaient bipé à Strasbourg,on m'a dit de les garder, elles n'ont pas bipé !

  7 heures ! Nous décollons à l'heure, il fait beau...

petite halte et changement d'avion à Marseille, il fait 18°,  la routine , quoi, sauf qu'il nous ont mis un bus pour accéder à l'avion, qui était juste derrière le bus ! on a fait 1 km pour revenir au même endroit dans l'autre sens !

Le steward à bord était on ne peux plus sympa, aimable, au petit soin de la vingtaine de personnes que nous étions, dont une équipe complète de volleyeurs, un peu à l'étroit avec leurs 2m05...

3 cafés et quatre croissants plus tard, nous arrivons à Strasbourg, à l'heure prévue ! notre fille nous attends devant l'aéroport.

 

il fait 10°, il pleut...

 

A bientôt pour de nouvelles aventures !...

 

portez-vous bien !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

microsoft customer support phone number 17/05/2014 10:48

Wow this place looks really beautiful. Once I have visited an island in Corsica but I never knew about these places. I am certainly going to visit this place with my friends. Thank you so much for sharing your travel experience.

Facebook RSS Contact