Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Robert
tranches de vie, mode de vie, travail et passion, vie...

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

robertditsch
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Comme tous les ans, le site " Être-Naturiste "organise une rencontre des membres du forum pour le week-end de la Pentecôte.  Cette année, c'est donc en juin.

Cette année encore,  la Genèse est le lieu de rencontre. 

Des janvier, les dates sont fixées. 

La réservation d'un chalet, avec 25% de réduction , n'a été qu'une formalité !

Et là commence le compte à rebours, et l'attente...

Cinq mois, plus que quatre, trois, les jours à deux chiffres, 50, 30, 10,...puis 5, 2..., 1...Aïe aïe aïe ! 

 

 

 

Les préparatifs vont bon train, suivant une liste dûment mûrie,  afin de parer à toute éventualité !

60 litres !

(C'est le volume du sac à dos. )

Dans le compartiment "corps", tout ce qu'il faut pour :

- soigner, une trousse complète  ; 

- la toilette, une trousse complète ;

- Se sécher, se poser, des serviettes ;

- marcher, des groles de rando,  (avec des chaussettes ! ) des schlappes de rivière,  des espadrilles...

Cette année,  pas de peignoir, l'épicier a fait un stock !

Dans la partie "Lorraine " :

- Un sac isotherme rempli de fuseau lorrain et de saucisson mosellan, de bergamote et de mirabelles confites,

- Et évidemment des munitions liquides pour ne pas faillir à la tradition ! Dans un emballage (volumineux ! ) à l'épreuve même des balles !

Dans la partie " photos des rencontres" :

-la valise Gopro , caméra,  accessoires, chargeur, câbles,  fixations...

-la "boîtacab" avec tous les raccords, pour brancher ;  une tablette, un disque dur, un hub USB, une caméra,  un appareil photo, un portable, et tous les chargeurs nécessaires à ce beau monde...sans oublier la barrette de prises, indispensable !

- Le Pod USB pour répéter les chansons, et le casque pour chanter dans la tête...

La partie Mac Gyver :

- Une boîte de petit outillage, une boîte de tournevis,

-quelques colliers belges, toujours pratiques !

-du gaffer blanc pour marquage entre autres...

-un petit fer à souder à gaz...

Prêt à tout, le Roro !

Et voilà un sac à dos bien rempli !

Corps : 10 kilogrammes

Lorraine : 6 kilogrammes

Photos : 6 kilogrammes

Mac Gyver : 3 kilogrammes

Et 2 kilogrammes de denrées pour la route : Picon ( pas de Picon dans le train...) , thermos de tisane, sandwiches, bouquin, et un short s'il fait chaud...

27 kilo ! Avec mes 65 kilos tout textile, on arrive à 92 kilos ! Contrôle balanc,e ok ! 

Un bel attelage !

En route vers de - lourdes - nouvelles aventures !

Et ce jour, de bon matin,

le 6 juin, muni de mon sac à dos plein,

je pars enfin, par le train...

Attente à Metz, puis le TGV qui m'emmène à Valence.

Je sais pourquoi il s'appelle TGV Grand Est ! Il en fait le tour !

De Metz,  hop, Strasbourg,  Colmar, Mulhouse, Belfort, Besançon,  Dijon, Lyon, et enfin Valence...Cinq heures de voyage, avec des pauses-clopes ( interdites ) de 2 minutes, mais avec la bière du bar et mon Picon, c'est supportable ! J'en fais profiter. Discrètement : il est interdit d'emmener de l'alcool dans le train !

Mais c'est mon médicament,  alors...

Et j'arrive à l'heure à Valence !

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Il y a du soleil à Valence !

A 18h, il fait 23 °, c'est très agréable après 5 heures de clim !

Le bus qui m'emmène au Pouzin est là. " Départ dans un quart d'heure, " me dit le conducteur. Bien serviable, il a voulu s'occuper de mon sac, mais le poids l'a...surpris ! Finalement, je le mets dans la soute moi-même !

Et nous partons vers le Pouzin,  traversant et longeant la vallée du Rhône, pour être bloqués par de gigantesques travaux où quatre axes arrivent sur un rond- point, en construction !

Une envie tout aussi soudaine que pressante me fait demander d'ouvrir la porte pour "visiter " la haie "... ça met la pression, les voyages !

Nous arrivons au Pouzin avec un bon quart d'heure de retard.

Le taxi que j'ai commandé est là,  Jean-Marc aussi !

Mauvaise interprétation de ma part.  Je m'excuse auprès du taxi (en le dédommageant ), et nous voilà partis pour la grotte !

Petit passage par la cabane à pizza; et nous passons une soirée tranquille, de retrouvailles au blanc et au noir, à nous raconter notre année...après après voir bien sûr chargé le barnum ,  attelé la caravane, sanglé le frigo...

Et après une courte nuit, le Croco a fait le café. Dehors, des dizaines d'hirondelles chassant dans les premiers rayons de soleil me paraissent bien grandes !  Une envergure de trente centimètres...  En me rapprochant, je comprends ! Ce ne sont pas des hirondelles, mais les chauves-souris géantes ardéchoises !

C'est parti ! On décolle à 7h. La Genèse, nous voilà !

Après un trajet sans histoire, il est 8h 30 quand nous arrivons. Une halte à Mejanne pour profiter une dernière fois du réseau GSM,  en bas plus de réseau !

 L'accueil est fermé,  il ouvre à 9 h.

 

 

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

 

 

Tout le monde dort encore...

Lola , Patrick, Lolo et Nono, Ludique, sont déjà là, au petit déjeuner,  sous leurs auvents, avec un petit 15° devant la porte...

Pas de quoi faire l'histrion nu !

Après un café chez chacun, nous voilà ragaillardis pour monter le barnum.

Mise en place de la caravane-intendance, installation du frigo...

Et on attaque le barnum.

Le frigo refuse de démarrer. ?

Et alors ? Et alors ?

Hé Hé !

 Nono est arrivé !

Sans s' presser

Le grand Nono

Le beau Nono

Avec ses tongs et son beau peignoir

Après démontage,  testage,  shuntage,  et fixation de la sonde ( au gaffer blanc  ), Nono  fait démarrer le frigo !

Bravo Nono !

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

 

Entre-temps, je passe à l'accueil prendre la clé de ma maison, cette fois avec une colocation. J'ai le plaisir, moi, le solitaire, de partager mon chalet avec Aurore, que je n'ai pas encore rencontrée. 

Chaque rencontre apporte son lot de nouveautés !

Le barnum est vite sur pied, le camping nous prête tables et bancs, et notre home est prêt pour l'apéro . Il ne manque plus que la musique, que je me fais fort d'installer.

Le temps est comme ci comme ça, j'ai un peu froid. Quand soudain...

Lola arrive avec un cadeau. Pour moi !

Un magnifique peignoir que l'on pourrait dire " de soirée " , en tons gris avec des passementeries bleu et argent...

Comme je suis beau !

Et comme je suis bien !

Grand merci à toi, Lola ! Je suis touché !

Je voulais en acheter un, justement...

Ce que c'est que  le hasard, tout de même.   Mdr...

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Un élément de taille apparaît,  dans les bras de Ludique , et qui nous accompagnera  à chaque repas : le jambon ! Le  jambon à couper !

C'est Lolo qui s' y colle, et elle fait ça bien !

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Après notre premier déjeuner sous le barnum, chacun vaque :  à la piscine, aux boules... Le temps n'est pas génial...

Je me promène,  en peignoir.  Je zoome sur Lola à la piscine,  et je comprends aussitôt , à sentir les regards méfiants portés sur moi , que je dois arrêter !

Je zoome donc sur la falaise en face, je vois, et j'arrête aussi. Mon zoom est trop... précis ?

Un tour à l'épicerie,  et je vois Ludo, qui m' invite à un bon Picon bien noir ! 

Il ne m'a pas oublié, Ludo !

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Rendez-vous à 18 h. Entre-temps, tout le monde est arrivé.   Aurore a pris possession de ses quartiers, on va bien s'entendre !

Nous faisons tous connaissance, plus ou moins,  en préparant l'apéro ... Heureusement , j'ai ma réserve de Picon, l'épicier n'en vend plus... Pas assez de demandes,  me dit il. 

Le jambon est à l'honneur, entouré de toutes sortes de "grignoteries" venues de partout.

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Le soir, nous sommes tous et toutes en mode textile, la fraîcheur s'installe,  et après les salades froides, un café de l'intendant nous réchauffe. 

Nous avons la visite d'un groupe venant d'un club du soleil. Des personnes bien sympathiques, ma foi.

Puis la visite d'une voisine de camping qui nous somme  de faire silence , nous sommes trop bruyant ! 

 Conciliants, nous continuons à rire sous cape, en s'oubliant,  parfois, ce qui la fait revenir à la charge...

 

 

 

La soirée s'achève,  il est 22h 30, tout le monde est fatigué,  la plupart ont voyagé aujourd'hui.   Je vais faire un tour au bar, et je trouve porte close... Il ne me reste plus qu'à me coucher. 

Demain, à l'aube, ( 9h, mdr ! ) nous devons partir en randonue à l'assaut des Trois arches...

 

 

Un café du Croco,  un soleil radieux, une température encore fraîche, nous sommes une dizaine, avec quelques membres du groupe d'hier soir, à partir, en suivant notre sherpa,  Patrick.

En commençant par la forêt magique, puis en zigzag en passant par la grotte, jusqu'en haut, au-dessus des Trois arches.

Pour accéder aux Trois arches, il faut descendre un chemin très très pentu, où les genoux sont mis à rude épreuve et où le sens de l'équilibre est primordial !

Mission impossible pour le doyen du groupe, un de nos visiteurs d'hier soir, qui avec ses chaussures mocassins et ses deux bâtons qui essaient de pallier la faiblesse des jambes, a déjà eu toutes les peines du monde pour grimper !

Alors descendre par les Arches, non !

Tandis que le groupe entame la descente, nous sommes trois à rejoindre la route précédemment traversée,  pour arriver à l'accueil de la Genèse, épargnant nos genoux, et le doyen ! 

Et c'est au bar que j'attends le groupe. Ils arrivent par le "Sauvage ".  Après avoir dévalé la falaise des Trois arches, ils traversent la Cèze,  passent par la plage de la Sablière, retraversent la Cèze après la falaise, au  bout du Sauvage. J'ai largement le temps de déguster un Picon bien noir...

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Pour la randonnée, j'ai ma Gopro sur le front, elle prend une photo toutes les minutes.

Quelques points de vue de ma tête,  instantanés...

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Ce midi, petit repas collégial tranquillement...

Je sors mon apéro sardines / Saint-Moret,  apprécié avec des flûtes aux olives ! 

Ludique François est revenu des  courses, avec...?   Avec du Picon !

L'après-midi se passe au gré de chacun. 

Piscine, boules, balades, sieste,   bar , barnum...

 

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Ce soir, restaurant !

Un apéritif nous est offert à 18 h  par le restaurant, au Barlaba. C'est Ludo qui s'y colle... avec des traditionnels amuse-gueule : cacahuètes, bretzels , mais aussi des parts de pizzas, arrosées d'un verre de punch ou de rosé... Quelques photos souvenirs, et nous nous rendons au restaurant.

À l'apéro,  pas de Picon !

Mais Ludo est là,  il a  compris !

Prestement,  il va au bar, et revient avec une bouteille. Depuis, le Picon est à  l'apéro au restaurant !  " EVIV ODUL !!!"

Puis nous voila attablés. 

La triade est à table : vin blanc, rosé,  rouge, pour toutes les soifs...

Au menu :

Christian nous a préparé un de ses plats réputés : poulet basquaise.

Une valeur sûre du resto de  la Genèse !

Et le dessert est tout en couleurs...

Bon, le néon jaune, il faut  faire avec !

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

Après ce moment convivial, malgré une certaine réticence concernant les photos, chacun est retourné dans son terrier.  il ne reste qu'un Leevancliffus en peignoir, qui fait un crochet par le Barlaba, pour déguster un excellent Irish coffee, une spécialité de Ludo. Le temps se couvre...

 

 

 

Il ne fait pas beau, ce dimanche !

Le matin, tout le monde est couvert, il fait frais.

Patrick trouve des volontaires pour une rando vers le château de Fereyrolles , et ils partent en début d'après-midi... Patrick se dépêche de rentrer, pour le concours de boules... Les autres arrivent une bonne demi-heure plus tard... dont une visiteuse  qui fait la randonnée,  et qui est tombée en traversant la Cèze. Pas de bobo,  mais les habits trempés !

"Pas assez chaud pour faire la rando nue " a-t-elle dit au début...

Et maintenant, plus d'habits secs pour repartir, le voyage se fera en serviette !

 

 

Ce soir, c'est le banquet des régions !

Il y a toutes sortes de victuailles,  je me suis amusé à faire des étiquettes,  selon les produits.

Le fuseau lorrain est apprécié ! 

Mais il a fallu aller au Barlaba, et moi, je veux chanter  !

Je m'impose,  j'ai écrit un texte sur une musique de Otis Redding, " The  docks on the bay "

Tout nu dès le soleil levé,
Nu je serai à son coucher!
D'abord il faut y arriver,
La Genèse, c'est pas tout près !

Je suis assis à table au barnum
Regardant les vacanciers œuvrer...
Tranquille, assis à table au barnum
C'est le pied ! Oh ouais !

J'ai quitté ma Lorraine natale
Pour aller à la grotte, c'est pas mal !
Avec le Croco on remballe
Tout ce qu'il faut c'est pas banal !

Je suis assis à table au barnum
Regardant les vacanciers œuvrer...
Tranquille, assis à table au barnum
C'est le pied ! Oh ouais !

Arrivée enfin ! À la Genèse,
Caravane, barnum on est balèzes !
Musique, micro pour chanter à l'aise,
Plus qu'à faire trempette dans la Cèze !

Je suis assis à table au barnum
Regardant les vacanciers œuvrer...
Tranquille, assis à table au barnum
C'est le pied ! Oh ouais !

Vingt ans ! Vingt ans que je vis nu...
Avec vous je suis bien nu !
Je veux ! Fêter ensemble nus !
Vive le naturisme vive le nu !

Je suis assis à table au barnum
Regardant les vacanciers œuvrer...
Tranquille, assis à table au barnum
C'est le pied ! Oh ouais !

Ouais !

Après des applaudissements de rigueur, nous sommes au bar.  Tournée générale pour fêter mes vingt ans. Jeune naturiste !

Je propose  de chanter, et j'essuie un " NON ! " qui me fait cogiter pendant quelques jours...

La tournée arrive.  Vous ai-je déjà dit que Ludo est un spécialiste des mojitos ? Et des Irish coffee ?

 Il est l'heure de mettre le corps au repos. 

Je reste au bar, avec Ludique et le Croco. 

On termine la gnôle que Ludique  a ramenée du Luxembourg.
 Et quelques Irish coffee plus tard, d'un seul coup, il est 1 h....

C'est le moment d'aller dormir une dernière fois.
Cet après-midi, nous allons repartir vers notre quotidien...

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

 

 

Après une courte nuit,  je descends au barnum.  Pas de café ! 

L'intendant est indisponible, indisposé , mais avec ce courage qu'ont les Ardéchois,  il arrive à ramper jusqu'à la cafetière et parvient à accomplir sa mission !  Peu de temps après,  le café est servi...

Il est brave,  l'intendant !

 

 

Je retourne au chalet.

Et la fée du logis sur sa tornade blanche avec Mr Propre ( si si ! ) donne un coup de neuf à mon petit intérieur.

État des lieux à 10 h 30. Précises ! Bravo pour la ponctualité !

 Elle est épatée, la dame !

" Wouahou ! " lâche-t-elle en visitant. Un bon point,  le Roro !

 

 

Le temps est maussade, un rayon de soleil perce de temps en temps.
Hélas, le peignoir est de rigueur !

Nous voici arrivés au terme de notre séjour.

 Un dernier apéro sous le barnum ,  un dernier repas en commun. Certains sont déjà partis ...

Le démontage du barnum se fait dans les règles de l'art.  Le tout est stocké dans la caravane, qui reste sur place pour nos retrouvailles prochaines en juillet.

Et chacun s'en va, le cœur gros.  C'est vraiment trop court,  trois jours !

 

Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y
Le printemps au bord de l'eau... Une rencontre du site Être-Naturiste. Y

 

Autant rouler par ce temps. Nous prenons la route , avec juste le fourgon. On voyage léger pour le retour vers la grotte du  Croco !

Le ravitaillement pour la soirée se fait en chemin,  un Carrefour Market est ouvert...

Au menu ce soir, coquillettes,  jambon et dinde !

Et Picon ! Pour moi. Le Croco, lui, est encore trop barbouillé pour boire autre chose que de l'eau...

On se couche tôt.  Demain, nous décollons à 4 h 30. Jean-Marc prend son camion à 5 h .

 

 

La cafetière programmée nous fait le café, il est 4 h ...

.Trop tôt pour les chauves-souris. 

Une douche, et hop ! C'est parti !

Nous sommes arrivés au dépôt, le portail ne veut pas s' ouvrir. 

Qu'à cela ne tienne.  Avec nos bras musclés,  nous le forçons.  Plusieurs départs sont prévus à 5 h.

Et nous voilà partis, dans un 38 tonnes Renault tout neuf.  C'est son camion  !

Vers 8 h, nous arrivons aux abords de Châlons.  Je descends  du camion,  pour aller à la gare, sous la pluie, avec mon sac à dos quand même plus léger sans les denrées.  Un petit 13 degrés m'incite à forcer le pas. Il y a bien 5 km jusqu'à la gare depuis l'autoroute !

Un bon café,  et et je prends le TER pour Mâcon, où passe mon TGV vers 14 h.

Il est 11h à  Mâcon,   je me balade. Un petit resto me sert un... bœuf bourguignon,  avec des spätzle !

Mon train est à l'heure.  Il a fallu que j'insiste pour récupérer ma place, squattée depuis Valence.  Mais c'est ma place, en solo, en première classe !

Et c'est reparti pour le grand tour du Grand Est. Je mets le réveil sur le portable, et zou ! Dodo Roro !

Trois  heures plus tard, la tête dans le "schpoutz" , j'arrive à Metz.  Le TER pour Saint-Avold est à quai.

A 18 h, Estelle m'attend devant la gare,  et je suis rentré sans problème !

Ainsi s'achève ce printemps.
L'été est là.

 Et la prochaine rencontre, en juillet, est déjà dans ma tête...

 

 

 

Merci à la Vie, qui m'a fait connaître le naturisme , il y a vingt ans. 

Merci à Mme Roro de me laisser vivre nu.

Merci à la Genèse,( pub ! ) aux petits soins pour nous ! 

Mention spéciale pour Ludo !

Merci au site ( c'est par ici... ) de permettre l'organisation de  ces rencontres.

Merci à Lola pour l'organisation de ces rencontres.

Merci  ♥  pour la tenue de soirée,  bientôt de rigueur à la Genèse. 

 Merci à Patrick pour les randos. ...et la plancha !

Merci à Jean-Marc pour les soirées étapes, et au Croco pour l'intendance.

Merci à Laurence-Doigts-de-Fée  pour les massages. Je réserve !

Merci à Noël pour le frigo. Et les photos !

 Merci à vous toutes et tous pour toutes les denrées partagées !

Merci à  François pour le Picon ! Et le  jambon !

Merci à Aurore pour pour sa sympathie,  sa bonne humeur, et ses bières. 

Merci à vous pour ces rencontres,  même si je n'ai pas su communiquer avec tout le monde. Il me faut du temps ...

Merci à Jean-Pierre , Maître Moust, pour la correction des textes...

Et pour ses photos , entre autres...

Bientôt de nouvelles rencontres.  Ce sera, n'en doutez pas , une nouvelle aventure !

Portez-vous bien nus.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook RSS Contact