Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Robert
tranches de vie, mode de vie, travail et passion, vie...

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

robertditsch #Naturisme
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

...La rencontre sereine...

Après un hiver pas rigoureux du tout, sans gel et sans neige, un comble en Lorraine ! , le printemps m'apporte le soleil que j'attendais - je ne suis pas le seul ! - Et mon corps tout entier s'offre aux rayons bienfaiteurs de l'astre de vie !

Sur le site "être-naturiste", des rencontres sont proposées : une au printemps, en mai, au Cap d'Agde pour un weekend, et une en juillet, une semaine à la Genèse, dans le Haut-Gard, ou Gard du nord...

Ne pouvant me libérer pour la première, j'entame des négociations familiales pour y aller en juillet. Les négociations ayant abouti, je commence à préparer mon voyage.

Les réservations sont faites: Billets de trains commandés, location sur place d'une tente "écolodge", que je choisis située tout en haut de la colline, qui plus est sur pilotis !

Il faut dire que ma participation aux rencontres précédentes a toujours amené la pluie, qui a toujours inondé ma tente! Ce coup-ci, je suis prudent !

En juin, l'impatience me gagne, le climat estival de la Lorraine m'invite à la tenue de peau, et me fait espérer le jour où je partirai vers le sud !

Début juillet! Après une formation de recyclage de l’habilitation électrique qui m'a nanti de BR, B2, H0V et autres surnoms, je prépare mon sac ! la liste établie est impressionnante!

-Les denrées du terroir: 1 litre de Mirabelle,1 de Poire, du saucisson lorrain fumé et non fumé (3 kg!), les fameuses Bergamotes de Nancy, des bonbons lorrains aux coquelicots...le tout dans une glacière réfrigérée aux blocs gelés pour le voyage.

-L'indispensable tenue de soirée : le peignoir! En polaire avec capuchon! Le must!

-Une trousse de toilette bien remplie,

-Une trousse de secours, avec tout ce qu'il faut pour soigner les petits bobos, les échardes, les piqûres, les ampoules ; j'ai même une pince à tique et un aspi-venin. Paré pour faire des randonnues ;

-Les chaussures de randonnées et les grôles pour la rivière ;

-Un tee-shirt, un short, un pantalon, et un K-way en cas de mauvais temps ;

-Les serviettes de plage ;

-Les appareils photos, Canon et Gopro, accompagnés de leurs accessoires, câbles et chargeurs respectifs ;

-Les jumelles, la boussole, les lunettes de vue, les solaires, et une lampe de poche ;

-Une trousse d'outillage divers, cela servira peut-être...

-Et mon chapeau de paille!

Il me faut un grand sac à dos, j'en trouve un de 60 litres, ça rentre tout juste !

le tout fait 25 kg !Sur le dos, cela se remarque !

Et en prime un sac en bandoulière avec mes papier, mon tabac et ma thune.

Lola et Pat me proposent aimablement de passer la nuit chez eux à Nîmes plutôt que dans une chambre d’hôtel tout seul. Evidemment j'accepte avec plaisir, elle vient me chercher à la gare, dit-elle.

Enfin, la veille de mon départ, une obligation familiale n’emmène à Strasbourg. Qu'à cela ne tienne ! Je pars donc de Strasbourg le vendredi 4 juillet à l'aube, pour rattraper mon train à la gare Lorraine-TGV. Il pleuviote un peu. Pas de surprise, ni de problème, je suis dans le bon train ! Arrivée prévue à Nîmes à 15 h. Le temps ne semble pas vouloir s'améliorer, à Lyon, il pleut, un incident nous fait poiroter à quai pendant 10 minutes, à Avignon le ciel est tout gris, et en arrivant à Nîmes - à l'heure prévue ! - , un énorme orage m'accueille sous des trombes d'eau! Heureusement, Pat et Lola s'étaient garés dans le parking souterrain, et m'ont retrouvé facilement avec mon énorme sac à dos!

Robert arrive, il pleut !

Et nous passons l'après-midi et la soirée chez eux. Ils habitent un quartier tranquille, je fais connaissance des chats, des tortues, la chienne Bijou me fait la fête, elle m'a reconnu! S'ensuit un petit barbecue arrosé d'un vin du Gard superbe, et nous finissons la soirée à discuter, rigoler, et regarder la France perdre au football...je me couche tard, mais demain il va falloir se lever tôt!

Samedi 5 juillet. Enfin, c'est le départ pour la Genèse! Après d'ardus préparatifs et chargement de la voiture, nous partons! 1 heure et demie de route jusqu'au Haut-Gard, la région est magnifique, de petites routes traversant de petits bourgs, le paysage est splendide! Et nous arrivons en vue de Méjannes-le -Clap, le château de Fereyrolles se découpe tout en haut des gorges, la rivière Cèze coule doucement au fond...Il est 11 heures.

A l'accueil du centre de la Genèse, il tombe quelques gouttes, mais cela n’entache pas notre enthousiasme ! Lola et Pat ont réservé un chalet, je prends les clefs et la parure de draps - louée - pour ma tente "écolodge" et nous allons nous installer. Après avoir déchargé tout le barda nécessaire à l'organisation de la rencontre dans leur chalet, Pat se fend d'un voyage en voiture jusqu'à ma tente, située tout au bout du domaine, en haut sur la colline, à 1360 pas (je les ai comptés au retour) de notre lieu de rassemblement, le chalet de Didol, que nous appelons le Q.G.

Didol est un garçon en fauteuil roulant, fervent adepte du naturisme, il arrivera dans l'après-midi accompagné de son auxiliaire de vie, Vinny. C'est Jean-Marc l'Ardéchois qui se charge de le véhiculer depuis la gare d' Ales, avec son fourgon, les services de véhicules aménagés pour fauteuils ne desservent pas le Gard du nord...

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

Nous avons rendez-vous pour manger au restaurant de la Genèse, je descends de ma colline et arrive devant une tablée déjà installée: certains sont arrivés la veille, d'autres comme nous le matin, je fais connaissance des membres que je ne connaissais que virtuellement et nous passons commande: un Picon-bière pour moi, suivi d'un filet de rouget-tapenade. Excellent! La tapenade écrase un peu la saveur fine du poisson, je la mange en tartine et c'est un régal!

L'après-midi, nous louvoyons d'un chalet à un autre, accueillant les arrivants, de nouvelles têtes pour moi, mais aussi des habitués que je revois avec grand plaisir lors de nos rencontres.

L'installation de notre Q.G.se fait dans la bonne humeur! Jean-Marc a amené Didol à bon port, il a aussi ramené un grand frigo que nous avons installé sur le balcon de Didol, cela nous permet de stocker les denrées du groupe : à manger, à boire et à boire! La banderole du site est déployée.

Le groupe est composé d'hommes et de femmes issus du Rhône, de l'Ardèche, du Gard, du Vaucluse, de Lorraine, de Belgique, de Vendée, de Gironde, de Bretagne, du Nord, et j'en oublie surement! Ne m'en veuillez pas, je compléterai au cas où...

Le soir, nous nous retrouvons une bonne vingtaine à table, les tables équipant les balcons des chalets ont été rapatriées devant chez Didol, les chaises aussi, et nous entamons la tournée des "goûtages" respectifs des différentes spécialités de chacun. Je m'absente un moment pour téléphoner à mon épouse, restée en Lorraine. Oui car à la Genèse, il n'y a pas de réseau GSM, nos portables ne servent qu'a faire des photos! Il y a 3 cabines téléphoniques à coté du restaurant, mais une seule fonctionne. Il faut donc attendre son tour, et ne pas s'éterniser! De retour au Q.G., pile poil pour le café, que je fais couler, je dégaine ma mirabelle, distillée par mon beau-frère, avec les fruits de mon verger. Franc succès! toujours autant appréciée la mirabelle de Lorraine !

La journée est finie, la nuit est tombée, certains d'entre nous ont regagné leur hébergement, d'autres sont encore là, à rire et plaisanter, je suis bien content d'avoir mon peignoir - en polaire ! - la nuit est plutôt fraîche ! Rares sont les naturistes purs et durs encore en tenue de peau à cette heure-ci ! Mais il est temps de se reposer, sur le chemin de ma "maison", le bar "Barlaba" est encore ouvert. En fait il ne ferme que vers 1 heure. Un petit digestif pour la route et je regagne la colline, complètement métamorphosée par la nuit! Un éclairage public distille ses faibles lueurs tous les deux cents mètres, j'ai du mal à retrouver ma tente ! Evidemment, ma lampe de poche est restée là-haut ! Je finis par trouver la tente, le bloc sanitaire en contrebas me fait l'honneur d'une douche bien chaude, et Morphée me tend les bras...

Le matin du dimanche, la température n'est pas ce qu'on appelle estivale ! Néanmoins je descend de ma colline pour rejoindre le groupe, je passe par le bar pour un petit café et par l'épicerie pour le repas de midi. Le bar est tenu par Patrice, assisté parfois d'un serveur, l'épicerie est tenue par Sophie, compagne de Patrice, elle n'hésite pas à s'occuper du bar quand l'épicerie est fermée. Sympathiques !

Après avoir mangé et bu, nous allons à la plage, celle qui est au pied de la colline, la rivière coule tranquillement, d'un peu d'eau à peine tiède, je manque de courage pour m'y mouiller plus haut que les genoux. Jean-Marc me demande si ma Gopro est étanche, dans l'affirmative il me pousse à la baille et je prends donc un bain complet vivifiant bien que quelque peu forcé!

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

La flore sur le lit asséché est magnifique, le panorama en face de nous est gigantesque !

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

La falaise, haute de...50 mètres à vue de nez surplombe la rive gauche, des cavités à même la roche abritent des colonies d'oiseaux, le soleil éclaire (de temps en temps) les schistes qui scintillent un moment. Tout en haut, nous apercevons les ruines du château de Fereyrolles. Sur la plage, nous sommes installés autour de Didol, qu'il a fallu porter, son fauteuil, bien que robuste - et électrique ! - n'est pas tout terrain!

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

La fin d'après-midi se passe au bar, le Barlaba, cela deviendra une habitude, se désaltérer, manger une glace, ou "déguster" une pinte de Picon...ce qui a fait dire à certains résidents: "alors dans ce groupe, vous ne faites que boire et manger !" Et nous nous donnons rendez-vous pour un barbecue le soir, sur l'emplacement prévu à cet effet. Le seul endroit dans le centre où l'on peut allumer un feu de bois, seuls les barbecues électriques ou à gaz sont autorisés ailleurs. Le feu ronfle, nous commençons à faire griller les chipolatas, merguez, poulets, brochettes, pendant que nous" apéritivons "de bon gré.

Soudain, un gros BAOUM suivi de trombes d'eau nous prend de court! je suis à ce moment dans la cabine à téléphoner, la détonation m'a effrayé! en voulant sortir, une décharge sur la poignée (métallique) de la cabine (métallique aussi) me secoue quelque peu...j'en sors titubant en donnant un grand coup de pied dans la porte pour l'ouvrir. Tout le monde se réfugie sous la tonnelle ou sont disposés les tables et les bancs. Les parapluies, K-ways et autres parasols sont mandés en hâte, mais la pluie intense a raison de notre brasier, malgré des tentatives pour protéger le feu! Et nous sommes là, penauds, trempés, avec des viandes à moitié cuites, et des éclairs tonitruants...Jorgen va se réchauffer en prenant une douche chaude dans le bloc sanitaire voisin et se fait secouer en appuyant sur le bouton (oui, métallique ! ). Enfin, l'orage redouble de violence, les éclairs fusent autour de nous, nous assourdissent, un bel orage de montagne, d'une rude violence! Jean-Marc va chercher son fourgon et rapatrie Didol au sec dans son chalet, puis revient chercher le reste de la bande et ce qui a pu être sauvé du désastre. Tout ce qui se trouve sur les tables a été brassé dans des sacs poubelles, y compris mon couteau multifonctions qui me sert à couper le saucisson lorrain que j'amène à chaque repas. Je ne le récupérerai que le lendemain, en fouillant la poubelle...La pluie ne cesse pas, chacun regagne son antre, espérant une accalmie qui ne viendra pas! Je regagne ma tente là-haut sur la colline, en passant par le Barlaba, l'orage s'est calmé mais pas la pluie!

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

Et c'est une nuit d'enfer, les trombes d'eau tambourinent sur la toile, la température chute à 10°! Je suis emmitouflé dans mon peignoir humide, sous les couvertures que j'ai trouvées dans la tente (prévue pour 3/4 personnes). Au matin, l'orage recommence, et la pluie se transforme en grêle, des billes de 1 cm rebondissent de toutes parts, je sors pour prendre une photo, mais la foudre frappe le sol à quelques dizaines de mètres de moi, me rendant sourd et aveugle pendant un bon moment ! c'est ce qu'on appelle un réveil musclé ! Il est 10 heures quand j’estime avoir récupéré mon ouïe et ma vision, je descends au chalet de Lola et Pat, en peignoir sous mon K-way, un look terrible le Ditsch !

Nous réservons une table au resto, il pleut toujours, parfois beaucoup, et nous nous installons sous l’appentis. les menus sont commandés, je prends une brochette de dinde, et à la fin du repas, nous décidons de partager l'addition entre les membres, nous divisons donc la note par seize, alors qu'en réalité nous n'étions que quinze! d'ou un manque d'argent qu'il nous a fallu élucider! Un grand moment de comptes , "qui n'a pas payé?!" le patron calculant, recalculant, nous de même, jusqu'à ce qu'on comprenne ce qui se passe! cela élucidé, le patron nous offre une tournée de rhum arrangé que nous apprécions!

L'après-midi, la pluie a cessé, nous allons à la rivière , le niveau a monté d'un bon mètre, nous n'avons plus pied au milieu. Jean-Marc arrive en canoë, prêté sur réservation par le centre, et Didol s'est promené sur la Cèze, soutenu par Vinny et propulsé par Jean-Marc. Le bonheur tout simple de naviguer au gré de l'eau se voit sur son visage !

Heureux, Didol ! son attitude nous donne à tous une grande leçon de vie ! Malgré certaines remarques désobligeantes faites par des Allemands (je parle allemand, à leur grand dam !) :"Mais qu'est-ce qu'il fait ici, celui-là?" auxquels j'ai répondu : "et vous qu'est ce que vous faites ici?" leur clouant le bec! certaines personnes pensaient que nous étions un groupe de handicapés plus ou moins atteints! ça fait toujours plaisir! D'autres croyaient que nous étions une association pour les Handicapés ! un vingtaine de personnes pour s'occuper d'un fauteuil! Y en a qui ont les moyens !

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

Mardi, les pizzas sont commandées nous allons les chercher au restaurant et les partageons à notre Q.G. L'après-midi à la rivière, c'est immuable! Le soir nous essayons le snack, proposé au bar, nous sommes à l’intérieur, je teste la quiche lorraine (si si!) qui n'en avait que le nom! Le steak haché à point ne l'est qu'à point-virgule, et la "moutarde me fait penser à l'Allemagne... la pluie vient par intermittence, et nous gratifie d'un magnifique arc-en-ciel. Didol nous fait une démo des capacités de son fauteuil, le soulevant d'un bon mètre afin de surplomber tout le monde!

Mercredi matin je vais avec Moustapoil et Serge - et Astro le petit chien! - à Méjannes en voiture faire le plein de tabac, écouter les éventuels messages sur mon portable pour ma part, et garder le chien pendant qu'ils faisaient les courses à l'épicerie du village, bien sûr interdite aux être à poil! Pas de péripéties notoires sauf un égarement de clé avant le départ.

Cet après-midi, après une partie d’échecs avec Winny qui m'a mis mat en 7 ou 8 coups, nous accueillons Bérénice, étudiante et passionnée de photographie, qui va rester avec nous quelques jours et croquer le portrait de qui voudra. Équipée d'un engin professionnel , elle nous immortalise au gré de ses inspirations, et n'hésite pas à se mouiller pour saisir l'instant opportun. Son travail de photo est magnifique, elle en montre un bout sur son site :

http://orobore.canalblog.com/

Après la rivière et la pinte de picon, soirée spaghettis bolognaise au QG .

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

Jeudi, nous bâfrons à midi au Q.G. puis rivière! Jean-Marc revient avec un canoë, à disposition du groupe, je l’emprunte un moment pour pagayer et là! le crocodile de l'Ardèche m'attaque et me fait chavirer! C'est ainsi que j'ai surnommé Jean-Marc! le crocodile de L'Ardèche! Mon chapeau de paille flotte, mais mes solaires coulent à pic! le crocodile a dû plonger pour les retrouver!

Plus tard, le crocodile a coulé un autre canoë...

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

Le soir, resto! Nous sommes dehors, il fait beau, je commande une pizza Badaboum (relevée!). Island a imprimé des copies de la chanson du site que nous avions coécrite sur le forum cet hiver. Discussion enflammée entre Moustapoil et moi sur l'accord ou non de l'adjectif avec le sujet "on" . Après vérifications auprès de ma sœur agrégée de lettres, je dois ici lui donner raison, bien que je n'eusse pas tort ! La langue française est pleine de surprises ! Bref nous avons chanté, plus ou moins juste mais le cœur y était!

Viens sur notre site, nous rendre visite,

chez ceux qui vivent nus, tu seras bienvenu(e).

Viens sur notre forum "être-naturiste point com

les idées sont à foison pour la belle saison.

Sous le soleil d'été et celui de l'amitié

ou bien à l'ombre des pins on est sereins.

Viens sur notre plage ou à la montagne

tu verras qu'pour être heureux vraiment y a pas mieux !

J'te fais le topo: nous c'est l'habit d'peau

laisse tomber ton paréo-o-o-o!

Viens faire la fête sans rien qui te vête

sauf ton grand chapeau car le soleil est bien haut

Je vois que tu aimes, te voilà toi-même

libre et bronzé il fallait juste oser!

Et cette douce brise un instant nous grise

comme un air qui nous ravit, c'est la vie!

Viens sur notre plage danser sur le sable

être-naturiste c'est com' ça...et puis voilà !

Tout nu !!!

Vendredi, pique-nique à midi à la rivière. Chacun emmène son casse-croûte, je ramène le Ricard, - avec des glaçons! -, du vin, de l'eau, des œufs durs cuits le matin, du pain, des sardines, et nous communions ensemble, picorant les uns chez les autres. Je vais dans ma tente, juste en haut de la colline, faire couler un café et nous le buvons à la rivière,c'est bien sympa!

Des bruits courent au sujet de la nudité dans les commerces à l’intérieur des centres naturistes. Les responsables de La Grande Cosse souhaiteraient que les clients ne soient pas nus dans l'épicerie, pour des raisons d’hygiène, disent-ils. Comme si nous étions sales, ou contagieux quand nous sommes nus, et avec un paréo hop! tout propre ! Alors, pour leur faire la nique, Lola, avec l'assentiment de la gentille caissière, Sophie, nous a invités à faire nos courses tous ensemble nus et Bérénice nous a mitraillés dans les rayons, nous avons fini avec une photo de groupe tous tout nus dans l'épicerie ! Ne manquait que Island, mystérieusement disparu après la rivière.

Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse
Rencontre du site Etre-Naturiste.com: La Genèse

Après le désormais traditionnel passage par le Barlaba, nous commandons des pizzas au restaurant que nous engloutirons le soir au Q.G.; mais nous avons préparé une surprise!

Comme l'anniversaire de notre mère à tous, notre chère modératrice Lola, n'est que la semaine suivante, nous ne serons plus là, nous le fêterons ce soir! Island n'avait pas disparu ! Nous avons joué le jeu à l'épicerie, en fait, il s'est occupé de commander et chercher à Méjannes une gigantesque tarte aux pommes dont Lola raffole, et nous avons tous chanté joyeux anniversaire Lola. Et tant qu'à faire, j'ai aussi écrit une chanson que j'ai chantée ce soir: sur un air que je maîtrise à peu près: Le petit âne gris de Hugues Aufray.

Nous sommes à la Genèse pour pouvoir vivre nus!

Nous nous sentons à l'aise surtout s'il ne pleut plus!

Nous faisons des rencontres, des amitiés se créent...

Et pour l'organiser c'est Lola qui s'y met!

C'est notre dernier soir, demain nous repartons

la tête pleine d'histoires que nous raconterons

mais ce soir on est là pour fêter Lola

Joyeux anniversaire à toi notre Lola!

Séquence émotion! elle ne s'y attendait pas du tout. Tout le monde était dans la confidence, et a participé à l'achat de la tarte, sauf Pat son compagnon à qui nous voulions aussi faire la surprise.

Après le repas, nous nous sommes séparés, demain nous repartons par monts et par vaux, Island m'accompagne au bar, sur la route de la colline et nous faisons la fermeture, à 1 h 30...

Samedi, je suis bloqué dans ma tente à attendre la visite de l'état des lieux, prévue à 10 heures elles ne se fera qu'à 11 ! Du coup je n'ai pas pu saluer ceux qui partent le matin. Après midi, une tentative de rivière échoue pour cause de pluie, - ça faisait longtemps! -nous retournons à Nîmes et je dors chez Lola et Pat. Il m'emmène à la gare le dimanche matin, et j'arrive chez moi en Lorraine vers 17 heures. mon épouse m'attend sur le quai. Contente que je sois rentré!

Ainsi s'achève ma rencontre du site à la Genèse

Vivement la prochaine !

Merci à toi Lola!

Merci à vous tous qui m'avez permis de vivre ces moments uniques!

Merci à toi Moustapoil pour la correction orthographique!

Portez-vous bien nus!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

GOODBOY83 11/02/2018 03:17

Cher Robert,
Toutes mes félicitations pour cette superbe narration !!
Ton article est très bien présenté.
Jacques...alias GOODBOY83 sur le site "être-naturiste".

Picobong Tano 13/05/2015 09:09

Cela à l'air très convivial !

Nina

Yves 08/08/2014 08:14

Bravo pour ce beau reportage !!!!!! et merci !!

Jorgen 01/08/2014 19:34

Coucou! Bravo pour ce bel article qui raconte si bien ce que nous avons TOUTES ET TOUS vécus! A + Jorgen

lola 27/07/2014 17:25

A l'année prochaine Robert !!!

lola 27/07/2014 17:24

A l'année prochaine Robert !!!

Facebook RSS Contact